Cameroun, résumé de l’Afrique, Afrique en miniature, condensé de l’Afrique, terre de contrastes, toute l’Afrique en une, que n’a-t-on pas écrit à propos dcarte du cameroune ce pays qui, de l’avis de la grande majorité de ses visiteurs, rassemble dans ses 475 442 km2 l’essentiel de ce qui s’offre au regard ailleurs en Afrique. Cette réflexion vient d’un géographe qui, à maintes occasions de voyage en Afrique, a pu se rendre compte des similitudes frappantes qui existent entre le Cameroun et les autres régions du continent.Les milieux naturels du Cameroun sont très diversifiés et paraissent réunir en leur sein l’essentiel des écosystèmes d’Afrique tropicale. Leurs composantes les plus caractéristiques sont la topographie très contrastée et la végétation.

On ne le répétera pas assez mais le café est comme pour le vin c’est d’abord le terroir et le Cameroun offre justement par sa diversité de climats de reliefs. Le relief camerounais peut être schématiquement divisé en quatre grands ensembles, organisés autour de la dorsale camerounaise, ensemble de hauts sommets disposés en ligne, et courant d'est en ouest, qui culminent au Mont Cameroun (4 095 mètres d'altitude), au bord de l'océan Atlantique. Les hauts plateaux de l'Ouest constituent un ensemble de plateaux étagés et de hauts reliefs volcaniques. Trois plateaux principaux: le plateau bamiléké (1 400-1 800 m), le plateau bamoun (1 100-1 200 m) et les Grassfields (1 500-2 000 m), sont séparés par de grands escarpements. Les plaines côtières, d'une profondeur maximale de 360 km ; elles s'étendent le long de la frontière nigériane au nord-ouest (cuvette de Mamfé), se rétrécissent aux abords du Mont Cameroun, s'évasent dans le bassin sédimentaire de Douala et se prolongent en un mince cordon jusqu'à la frontière de la Guinée équatoriale.

Le climat du sud au nord, en fonction de la latitude avec des modulations dues au relief, le climat tropical est de trois types très différents : la pluviométrie s'abaisse, la durée de la saison sèche augmente, de même que l'amplitude thermique diurne et annuelle. Le Cameroun dispose du deuxième massif forestier d'Afrique après la RDC. Soit environ 22,5 millions d'hectares. C’est le 5e rang africain du point de vue de la diversité biologique.